REMISE EN FORME / SPORT-LOISIR
Entretenir votre forme devient un loisir

Mon challenge #JAIRIENSANSRIEN abdos visibles en 8 semaines, s'achève sur une bonne note. Mon objectif est atteint, mes abdos sont plus visibles, ma sangle abdominale est plus renforcée et je ne ressens plus de gêne au niveau du dos. 

MA TECHNIQUE

1. Pour atteindre mon objectif, je n'ai pas fait de régimes, pris de compléments alimentaires, de pilules miracles...etc. 

2. Je me suis fixé un objectif esthétique réalisable que je pouvais visualiser: j'ai choisi l'acteur Shemar Moore

3. Par contre, j'ai appris à manger des portions raisonnables (de vrais aliments, pas des substituts en poudre vendus par certaines sociétés).

4. J'ai retiré PROGRESSIVEMENT de mon alimentation les produits inutiles tels que les snacks (chips, biscuits, barres chocolatées), les sodas et les plats préparés à raison d'un par semaine.

5. J'ai pris plaisir à refaire mes propres plats et à contrôler les aliments utilisés. J'ai intégré plus de légumes frais à mon alimentation.  Concernant les protéines j'ai également privilégié des produits frais (viandes blanches, crevettes, poissons...etc.). La préparation de chaque plat me prenait environ 45 minutes, mais il est possible de gagner du temps si les plats sont faits à l'avance et conservés au frais, cela nécessite un peu d'organisation.

6. J'ai pris un petit déjeuner le plus souvent possible (fromage blanc et fruits, ou muesli) car c'est vraiment le repas que j'ai tendance à négliger.

J'ai pratiqué une activité physique régulière et contrairement à ce que pensent les gens, c'est assez difficile de prendre du temps pour ses sessions personnelles lorsqu'on est coach sportif. J'ai effectué du cardio (deux heures de running par semaine) et du renforcement musculaire (135 minutes par semaines).

 

 

MON OPINION

Je ne dis pas que ces 8 semaines ont été faciles, au contraire j'ai voulu arrêter à plusieurs reprises. Si même moi, coach sportif, j'ai parfois envie de laisser tomber, je comprends parfaitement ce qu’une personne lambda peut ressentir.


Mais j'ai tenu pour plusieurs raisons: 

  • Mon corps à une bonne mémoire car j'ai toujours été sportif. L'effort à apporter était plus psychologique que physique. Dans ce cas précis, je devais surtout me préparer mentalement en faisant primer ma raison sur mes émotions (ma gourmandise en a pris un coup).

 

  • En tant que coach sportif, il y a la "pression du métier": Tu es censé refléter ce que tu vends. En ce qui me concerne, il s'agit d'une bonne condition physique, des muscles fermes, le plaisir de l'exercice physique et l'esthétique bien entendu. Donc autant être en forme.

 

  • Je connais déjà tous les bienfaits du sport, ce qui est une motivation en soi. Je sais qu'après l'effort vient réellement le réconfort et toutes ses sensations de bien-être (moins mal au dos, meilleure posture et esthétique). Mais aussi le sentiment d'accomplissement et de confiance en soi.


Je pense que mon travail avec un client s'achève lorsqu'il (re)trouve du plaisir à pratiquer une activité physique, en comprend l'intérêt et ressens les bienfaits cités précédemment. Le métier de coach va au-delà de l'atteinte de l'objectif physique. C'est un accompagnement vers la connaissance de son corps, de ses limites et de ses possibilités.

Pour un démarrage, une reprise en main, ou simplement un coup de boost, venez à mon atelier. Rien de mieux pour s'évaluer que de pratiquer. Vous êtes les bienvenus au prochain workshop fitness #JaiRienSansRien

Plus de détails

 

Perdez vos mauvaises habitudes.

Eymeric Kouassi 

  

 

 

A Lire Aussi:

Le plus gros mensonge médiatique: celui de maigrir sans effort!

Gardez vos formes tout en restant en forme